Aspects réglementaires de l'étiquetage du jus de pomme : ce qu'il faut savoir

Si vous souhaitez vous lancez dans la production de jus de pomme et de jus de fruit, il est essentiel de comprendre les aspects réglementaires de l'étiquetage. En effet, la réglementation entourant les produits alimentaires est rigoureuse pour garantir la sécurité des consommateurs. Dans cet article, nous allons explorer les éléments clés que vous devez connaître pour étiqueter vos produits conformément à la loi. 

Les informations obligatoires sur l'étiquette

La première étape dans la création d'une étiquette pour vos jus de pomme et de fruit consiste à inclure les informations obligatoires. Voici ce qui doit figurer sur chaque étiquette conformément aux règlements :

Cela peut vous intéresser : Moule de pain de mie : pourquoi choisir un modèle en alliage anti-adhésif ?

  • Le nom du produit : Assurez-vous que le nom du produit est clair et précis. Par exemple, si vous vendez un jus de pomme il doit être étiqueté comme tel et sans ambiguïté.
  • La liste des ingrédients : Tous les ingrédients utilisés pour la fabrication de votre jus doivent être énumérés par ordre décroissant de leur poids. 
  • La quantité nette : Indiquez la quantité nette du produit, généralement en litres ou en millilitres. Assurez-vous que cette information est facilement repérable.*
  • La date de durabilité minimale (DDM) : La DDM indique jusqu'à quand le produit conserve ses propriétés spécifiques, notamment ses qualités gustatives et nutritionnelles. Elle est essentielle pour la sécurité du consommateur.

C’est seulement après avoir fourni toutes ces informations que votre produit pourra être considéré comme suivant la réglementation. N’hésitez pas à aller sur ce site web pour plus d’informations.

Allégations nutritionnelles et de santé

Si vous souhaitez inclure des allégations nutritionnelles ou de santé sur votre étiquette, elles doivent être conformes aux réglementations spécifiques. Les allégations trompeuses ou non prouvées scientifiquement sont strictement interdites. Par exemple, si votre jus de pomme est riche en vitamine C, vous pouvez le mentionner, mais uniquement si vous pouvez le prouver.

Avez-vous vu cela : C'est quoi bien se nourrir ?

Les allergènes

La sécurité alimentaire est une priorité. C’est pourquoi les consommateurs doivent être informés des allergènes potentiels présents dans votre jus. Assurez-vous de lister clairement tous les allergènes, tels que les noix, le blé, le lait, etc. Si votre produit ne contient aucun allergène, indiquez-le également.

Les mentions spécifiques

En plus des informations obligatoires, il peut y avoir des mentions spécifiques requises en fonction de la législation locale ou nationale. Par exemple, dans certains pays, il est nécessaire d'indiquer la teneur en sucre sous forme de pourcentage. Assurez-vous de connaître et de respecter ces exigences spécifiques à votre marché cible.

En somme, l'étiquetage de vos jus de pomme et de fruit est une étape cruciale de votre entreprise. En effet, vous devez vous conformer aux réglementations strictes pour garantir la sécurité et la satisfaction de vos clients. En suivant ces directives, vous pouvez non seulement éviter des problèmes légaux, mais aussi gagner la confiance des consommateurs, ce qui est essentiel pour le succès de votre entreprise dans l'industrie des jus de fruits.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés